Strasbourg : la vie fluviale se développe

URBANISME

 Les projets en faveur de la vie fluviale se multiplient. Petit tour des surprises qui attendent les Strasbourgeois dans un avenir proche…

  • Dans le cadre d’une charte signée entre la ville et Voies navigables de France (VNF) de nombreux projets concernant l’usage de l’Ill sont en cours d’élaboration.
  • L’objectif est de permettre aux Strasbourgeois de renouer contact avec cette voie fluviale, essentielle dans la vie de la cité mais sous exploitée.

Prêt ? Plongez ! Avec deux haltes fluviales supplémentaires qui vont être mises en place sur l’Ill – une quai Finkwiller et l’autre au long de la cité administrative –, les relations entre les voies d’eau qui bercent Strasbourg, ses habitants mais aussi le tourisme fluvial, sont à nouveau source d’inspiration et de projets de proximité. A nouveau, car, si Strasbourg a historiquement connu des relations intenses avec le Rhin, l’Ill canalisée, la Bruche, ses bassins du port, contribuant incontestablement au développement de la ville, le rapport direct avec ses habitants, au quotidien, s’est un petit peu perdu avec le temps.

Sur l’Ill canalisée, qui encercle la ville, l’activité essentielle – hormis quelques clubs de kayak – se résume à Batorama et ses milliers de touristes. Quant au trafic de plaisance sur Strasbourg, il est quasi inexistant. Dommage, car il n’y a pas si longtemps encore, dans les années 1980, Strasbourg constituait une halte importante pour de nombreux plaisanciers français ou étrangers. Mais aujourd’hui, le manque d’équipement limite la capacité d’accueil de ces visiteurs.

Retrouver un lien entre l’eau et les habitants

Pourtant, l’Ill offre des « opportunités pour envisager la ville autrement, tant sur le plan environnemental que d’animations, d’événements et concourir ainsi au développement touristique et économique de la ville, explique Jean-Baptiste Gernet, adjoint au maire en charge de la vie fluviale. Nous voulons retrouver un lien entre l’eau et ses habitants. » Aussi, depuis ces derniers mois, les projets se multiplient favorisés par une charte signée notamment entre la ville et Voies navigables de France (VNF). Le coût des deux nouvelles haltes, 330.000 euros, sera d’ailleurs partagé avec VNF.

Présentation d’une maison flottante, haltes fluviales au Wacken, marché maraîcher flottant pour favoriser les circuits courts, aménagements de plateformes logistiques à l’occasion des réaménagements des quais sud, retour des joutes traditionnelles… Même si les utilités et usages des voies d’eau et des berges restent à préciser, les idées les plus folles courent comme la reconstitution des secteurs de baignades urbaines dans l’Ill. « Tout est à faire. On s’est un peu trop reposé sur le formidable potentiel de Batorama, mais nous voulons diversifier l’usage de l’Ill, partager, notamment avec des activités ludiques, au profit des habitants. C’est du concret », explique Jean-Baptiste Gernet.

D’ailleurs, l’élu précise que des bateaux électriques sans permis devraient naviguer sur l’Ill dès ce printemps. « Certaines parties, près des écluses de la Petite France, nécessiteront un permis fluvial, mais pas les autres. » Parallèlement, un plan guide fluvial est en cours d’élaboration, afin d’expliquer ce qui est autorisé (ou pas) sur l’Ill ainsi que les points d’accès aux berges. Faire du Paddle board ou prendre son propre kayak demande certains ajustements…

Et une piscine flottante, pour quand ? Les études sont en cours mais cela pourrait se faire dès l’été 2019. Pour se baigner directement mais ponctuellement dans certains secteurs de l’Ill, il faudra en revanche être plus patient. Des expertises scientifiques et de faisabilité sont en cours. Mais « la volonté y est », assure Jean Baptiste Gernet. Autres pistes parmi tant d’autres, des navettes fluviales pourraient se substituer aux autobus de tourisme utilisés par les croisiéristes qui accostent dans les bassins du Port. Mais là, prévient Jean-Baptiste Gernet, « il faudra trouver des accords avec des partenaires privés ». Quoi qu’il en soit, la page blanche du livre de l’Ill semble bien ouverte et vu les perspectives de développement, elle ne risque pas de se mouiller.

Source : 20 minutes - Gilles Varela

À lire également

BLACK FRIDAY IMMOVAL

 » Prenez le meilleur du service Immoval «  À l’occasion du Black Friday, vos agences Immoval vous offrent l’ensemble des avantages du ...

Immoval installe le nouveau Starbucks

Il est déjà possible de consommer des cafés Starbucks à Strasbourg place Kléber, mais votre agence vient d’installer le nouveau café de l’enseigne ...

Nos services

Immoval vous apporte son expertise et ses services pour réaliser vos projets en matière d’immobilier à Strasbourg et dans le ...

L'investissement locatif

Acheter pour louer : les clés d’un investissement locatif réussi   Sélectionnez un secteur porteur Ville caractérisée par un accroissement continu de population, quartier ...

Mon premier achat immobilier

Primo-accédant : préparer son premier achat immobilier ! Premier achat immobilier ? Découvrez ci-après les conseils de votre agence Immoval en vue de ...

Nos mandats

Les mandats de location IMMOVAL répondent aux besoins de tous les propriétaires bailleurs désireux de se décharger de la mise ...

Les atouts du syndic Immoval

Une collaboration sur le long terme dans le respect de nos clients Immoval est un cabinet local et indépendant créé par Hubert FISCHER en ...

Préparer son dossier

Préparez votre dossier La liste limitative des pièces pouvant être demandées au candidat locataire et à sa caution est fixé par ...