façade d'un immeuble géré par un syndic

Tout comprendre sur le rôle du syndic et la gestion d'un immeuble

Tout comprendre sur le rôle du syndic et la gestion d'un immeuble

Si vous habitez en copropriété, vous connaissez sûrement bien ce nom : le syndic. Le rôle du syndic est très important dans la gestion d'un immeuble composé de copropriétaires et inclut de nombreuses obligations. C'est l'interlocuteur privilégié pour toutes les problématiques liées aux parties communes. Quelles sont ses missions et comment bien le choisir ?

Le rôle du syndic et ses missions dans la copropriété

Les missions du syndic sont nombreuses et s'accompagnent d'un certain nombre d'obligations. Son rôle dans la copropriété est ainsi central et la bonne marche des parties communes dépend de son action.

Les obligations du syndic

Une copropriété est dans l'obligation de nommer un syndic qui va gérer ses finances et ses aspects administratifs. Les activités du syndic sont réglementées par des lois, dont la première est celle du 10 juillet 1965 sur la copropriété. On trouve ensuite la loi Hoguet du 2 juillet 1970 qui réglemente l’exercice des professions immobilières et enfin, plus récemment, la loi ALUR du 24 mars 2014. En résumé, ces lois réglementent le métier de syndic et ses obligations. Il doit notamment être détenteur d'une carte professionnelle, contracter une assurance responsabilité civile professionnelle et disposer d'une garantie financière pour couvrir les fonds de la copropriété. Enfin, pour gérer les finances d'une copropriété, il devra ouvrir pour celle-ci un compte bancaire ou postal spécifique.

Le respect du règlement intérieur de l'immeuble

Cet aspect du syndic se rapporte à celui d'un conciliateur ou d'un modérateur, qui va éviter et arranger les conflits entre les copropriétaires. En effet, dans chaque immeuble on trouve un règlement intérieur que les habitants sont tenus de respecter. Si un résident ne respecte pas ces règles et provoque des nuisances, qu'elles soient sonores, visuelles, olfactives ou simplement d'encombrement, les voisins peuvent demander au syndic d'intervenir. Il devra alors rappeler le règlement au contrevenant et lui demander de s'y tenir. En cas de besoin, il peut aller jusqu'à saisir la justice, si les problèmes causés ont entraîné des dégâts.

L'entretien de l'immeuble

Le rôle du syndic est aussi de gérer l'entretien des parties communes de la copropriété. Cela peut aller de la gestion quotidienne, comme le remplacement des ampoules dans l'escalier, aux travaux de rénovation de grande ampleur. Il doit trouver les prestataires pour réaliser l'entretien et les travaux, en faisant approuver ses décisions par le conseil syndical. Il doit aussi tenir un carnet d'entretien afin que tous les habitants soient informés des affaires en cours. En cas de dégâts menaçant l'intégrité de l'immeuble, il peut faire intervenir en urgence des réparateurs pour des travaux sans demander d'accord au préalable.

Un immeuble avec une façade bien entretenue, le rôle du syndic

La gestion des finances de la copropriété

Comme nous l'avons vu, le syndic a l'obligation d'ouvrir un compte spécifique pour chaque copropriété qu'il gère. Il va devoir également souscrire des assurances pour l'immeuble, contre les dégâts des eaux notamment, et surtout tenir une comptabilité irréprochable. Tous les propriétaires paient des charges de copropriété qui servent au bon fonctionnement de celle-ci. Ces charges sont calculées en fonction des comptes tenus par le syndic et de ses prévisions pour l'année suivante. Il doit justifier, lors de l'assemblée générale des copropriétaires, du bon usage des sommes récoltées, et faire approuver ses comptes.

Comment choisir son syndic ?

Le choix d'un syndic est souvent une tâche ardue pour les copropriétaires. Entre la peur des arnaques et l'envie de payer le moins cher possible pour le meilleur service, il y a de nombreux points à étudier en détail pour se décider.

Les points à vérifier pour choisir un syndic

Pour choisir un syndic de copropriété, il faut avant tout bien vérifier que les contrats proposés respectent la loi. Il n'est pas rare que certains syndics cherchent à appliquer des tarifs bien trop élevés par rapport aux prestations proposées. Il faut donc exiger de voir le contrat type, prévu par la loi ALUR, qui présente les tarifs de base. Cela permet de comparer facilement les offres. Il faudra ensuite faire attention à la clause de révision annuelle des tarifs qui doit être liée à un indice de révision. Cela permet d'anticiper l'augmentation des tarifs. Enfin, les frais administratifs mentionnés doivent être expliqués clairement.

Les qualités d'un syndic de copropriété

Au-delà d'une transparence dans ses tarifs, ses pratiques et sa comptabilité, un bon syndic doit réunir des qualités humaines essentielles. Il faut que le syndic soit disponible quand les copropriétaires ont besoin de lui. Il doit pouvoir répondre rapidement aux demandes et faire preuve de diplomatie, savoir être à l'écoute de tous. Les tarifs qu'il pratique ne doivent donc pas être l'argument principal dans le choix du syndic. Dans un quartier, le bouche-à-oreille est souvent le meilleur moyen de trouver le syndic idéal !

Notre service Syndic est à votre écoute 

Vous cherchez un syndic à Strasbourg ? Notre service Syndic met son expérience et ses compétences humaines, juridiques et techniques au service de votre copropriété. Préserver le patrimoine immobilier commun est notre mission. Proximité, écoute et réactivité sont les atouts qui nous permettent de la réussir. Pour discuter ensemble d’une solution personnalisée adaptée aux besoins de votre copropriété, contactez-nous dès à présent !

Crédits photos : Pixabay

À lire également