Une suite parentale avec une verrière pour séparer la chambre de la salle de bains

Comment aménager une suite parentale chez soi ?

Comment aménager une suite parentale chez soi ?

Avec sa salle de bains attenante et son dressing, la suite parentale fait rêver ! Dans une maison ou en appartement, sa configuration s’adapte à tous les types d’intérieurs et s’agence selon les envies. Découvrez nos conseils pour aménager chez vous la suite parentale idéale.

En amont du projet : les questions à se poser

Plus qu’une chambre à coucher, la suite parentale est un véritable cocon, entièrement destiné aux parents. Elle regroupe un ensemble d’espaces, attenants les uns aux autres, et qui couvrent plusieurs fonctions. Un espace chambre pour le coucher, salle de bains pour la toilette et dressing pour l’habillement. Si elle s’adapte à toutes les configurations, la suite parentale nécessite de se poser quelques questions en amont. En particulier lorsqu’il s’agit de la rénovation d’un bien existant.

Quelle surface pour la suite parentale ?

La première question à se poser concerne la surface disponible. On considère en effet qu’une suite parentale nécessite un minimum de 14m². En règle générale, 8 à 11m² sont consacrés à l’espace chambre, 3 à 5m² à la salle de bains, et autant à la partie dressing. Toutefois, la répartition des zones au sein de cet espace varie selon les usages de chacun. Prenez le temps de définir vos priorités en amont, afin de profiter pleinement d’un environnement qui vous correspond.

Quelle arrivée d’eau pour la salle de bains ?

La problématique suivante concerne la salle de bains. En effet, pour créer une pièce d’eau, il est indispensable de prendre en compte les arrivées d’eau et les évacuations. D’un point de vue technique tout d’abord, mais également esthétique. Il s’agit de ne pas encombrer la pièce avec de la tuyauterie. Nous vous conseillons de faire appel à un professionnel, qui sera à même de réaliser une étude de faisabilité et de vous présenter un devis.

La salle de bains d'une suite parentale, moderne et design

Espace ouvert ou espace fermé ?

La chambre parentale peut être aménagée dans un seul espace, entièrement ouvert. Elle peut également faire l’objet d’espaces séparés chacun alloué à un usage. L’étape suivante consiste donc à choisir entre ces deux solutions. Il s’agit ici d’une question d’intimité mais aussi de praticité. Pour y répondre, il est essentiel de tenir compte des habitudes de vie des conjoints. 

Dans l’exemple d’un espace ouvert, si les deux conjoints ne vivent pas au même rythme, la lumière ou le bruit peuvent s’avérer gênants. Si vous faites le choix d’un espace fermé, des cloisons ou des panneaux coulissants permettront de créer trois zones distinctes. Attention tout de même à conserver un maximum de luminosité. Si une zone ne possède pas de fenêtre, la pose d’une verrière entre deux espaces peut être la solution. Vous souhaitez privilégier l’intimité ? Optez pour un store vénitien ! Les possibilités sont multiples, à vous de choisir la solution qui s’inscrit le mieux dans votre quotidien.

La chambre à coucher dans une suite parentale

Le modèle de la suite parentale s’inspire des chambres d’hôtels. Celles-ci peuvent donc vous aider à imaginer votre futur intérieur. La tendance est au style zen, avec du mobilier minimaliste et des tons naturels. Toutefois, n’hésitez pas à personnaliser l’espace, il s’agit de votre chez-vous ! De la même manière que dans une chambre classique, le lit demeure ici l’élément central. Il est donc important de le placer de façon à faciliter la circulation dans l’espace. Veillez également à ce que la hauteur sous plafond soit suffisante, notamment dans le cas d’une suite parentale aménagée sous les combles. La tête ou le dessous de lit peuvent accueillir des rangements, afin d’optimiser l’espace et d’accentuer le rendu minimaliste. Liseuses intégrées, tables de chevet ou appliques murales, tous les éclairages sont possibles, à vous de choisir celui qui vous convient le mieux.

Une suite parentale avec une verrière pour séparer la chambre de la salle de bains

La salle de bains d'une suite parentale

La salle de bains d’une suite parentale se caractérise par sa proximité immédiate avec la chambre à coucher. C’est pourquoi nous vous recommandons une lumière douce, qui ne gênera pas le coin nuit – surtout si l’espace est ouvert ou équipé d’une simple verrière. Veillez également à une bonne ventilation de l’espace car l’humidité touche ici, au-delà de la salle de bains, à l’ensemble de la suite parentale. Privilégiez si possible un système de ventilation silencieux, afin de limiter la nuisance sonore dans l’espace chambre attenant. Pour le reste, douche classique, à l’italienne (ouverte ou avec parois) ou encore baignoire, tous les équipements sont envisageables. Si vous disposez de suffisamment de place, une double vasque est bien souvent pratique.

Comment créer un dressing adapté ?

La chambre parentale comprend un troisième espace : le dressing. Consacré à l’habillement, il réunit vêtements, chaussures et accessoires en un seul endroit, situé à proximité, ou au sein même, de l’espace chambre. Si la surface et la configuration le permettent, il est préférable d’installer le dressing un espace à part. Il permet alors à chacun des conjoints de s’habiller à différents horaires, sans se déranger. Une autre option consiste à l’installer au sein de l’espace nuit. Pour ce faire, une cloison, des portes coulissantes, ou encore des hauts placards, permettent de délimiter l’espace. Pour choisir les dimensions, éléments de rangement et matériaux de votre dressing, nous vous invitons à consulter notre article dédié ici.

La suite parentale est un espace à la fois confortable et fonctionnel, un véritable lieu de détente pour les parents !

Crédits photos : Julian Perez pour Immoval

Vous recherchez un cocon à Strasbourg ?

Notre équipe est à votre écoute !

À lire également