Immobilier : Les principales aides aux travaux de rénovation énergétique

Vous avez un projet de rénovation dans votre logement ? Vous ne connaissez pas les aides disponibles pour diminuer votre reste à charge, voire financer 90 % de vos travaux ? Vous êtes au bon endroit ! 

Depuis quelque temps les prix de l'énergie s'envolent et les passoires thermiques deviennent progressivement interdites à la location. Un changement de chauffage, une isolation du toit ou du sous-sol, l’installation d’un poêle à bois ou la rénovation globale du logement ont un coût. Heureusement, de nombreuses aides encadrées par l’État sont disponibles pour alléger votre budget travaux en 2022. Elles sont nombreuses mais il est souvent complexe de s’y retrouver. Pour y voir plus clair, voici la liste des principales aides auxquelles vous pouvez avoir droit.

MaPrimeRénov' 

Ma Prime Rénov' permet de financer les travaux d’isolation, de chauffage, de ventilation ou la réalisation d’audit énergétique d’une maison individuelle ou d’un appartement en habitat collectif. Les travaux doivent être effectués par des entreprises labellisées RGE (Reconnues Garantes pour l’Environnement). Elle s’adresse à l'ensemble des propriétaires, quelles que soient leurs ressources, qu'ils occupent le logement à rénover ou qu’ils le louent. Le logement doit être construit depuis au moins 15 ans ou depuis au moins deux ans lors du remplacement d'une chaudière au fioul. 

Le montant de la prime est forfaitaire. Il est calculé en fonction des revenus du foyer et du gain écologique permis par les travaux. Les plafonds de ressources ont été catégorisés en quatre profils/couleurs selon les différents niveaux de revenus : bleu (très modestes), jaune (modestes), violet (intermédiaires) et rose (aisés). Sur 5 ans, le montant maximal versé peut être de 20 000 €. L'aide peut couvrir jusqu'à 90 % du coût des travaux pour un ménage bleu, 75 % pour un jaune, 60 % pour un violet et 40 % pour un rose.
Depuis le 15 avril 2022 et jusqu’à la fin de l'année, les primes pour l'installation d'équipements de chauffage plus vertueux que le gaz ou le fioul sont bonifiées de 1 000 €.

Bon à savoir : Elle est cumulable avec d’autres aides. Vous pouvez donc l’associer à la TVA réduite à 5,5%, l’éco-prêt à taux zéro, les CEE mais également avec les aides des collectivités locales. 

Pour en savoir plus, cliquez ici.

Les primes énergie

La prime CEE (Certificats d'Économie d'Énergie) est proposée par les fournisseurs et distributeurs d’énergie. Elle est accessible sans condition de ressources. Son montant varie d'un fournisseur à un autre et selon les travaux engagés. Les travaux doivent être confiés à un professionnel certifié RGE et respecter les critères de performance thermique demandés par la réglementation. Le montant des primes énergie est très variable car il dépend du type de travaux, de la quantité d'énergie économisée et parfois de la région dans laquelle se trouve le logement.

Bon à savoir : il n'y a pas de plafond et elles sont cumulables avec l'aide Ma Prime Rénov, Crédit d’impôt, et la TVA réduite.

Pour en savoir plus, cliquez ici

Eco-PTZ

L’éco-prêt à taux zéro permet de financer des travaux de rénovation énergétique dans les logements de plus de deux ans. Le montant accordé dépend des opérations engagées. Il varie entre 7 000 € et 50 000 € pour un bouquet de trois travaux d’amélioration ou plus. Tous les propriétaires bailleurs ou occupants peuvent en bénéficier. Celui-ci n'est pas réservé aux foyers en situation de précarité énergétique.

Bon à savoir :  Il est cumulable avec les aides de l’Anah et des collectivités territoriales, les certificats d’économies d’énergie, le prêt à taux zéro pour l’accession à la propriété, les aides « Habiter Mieux » ou le dispositif MaPrimeRenov’.

Pour en savoir plus, cliquez ici.

Chèque énergie

Le chèque énergie est un dispositif mis en place pour aider les foyers les plus modestes à régler leurs factures énergétiques. Il est adressé automatiquement par courrier à tous les ménages éligibles.
En 2022, le montant du chèque est compris entre 48 € et 277 €. Il est versé en une seule fois et est cumulable avec MaPrimeRénov’.

TVA réduite à 5,5 %

La TVA classique est de 20 %. En profitant d'un taux réduit à 5,5 %, vous économisez 14,5 points. Lorsque le devis est chiffré en milliers d'euros, cette baisse de taxe vous offre un gain en centaines d'euros ! Comme le chèque énergie, il n'y a aucune démarche à suivre : la TVA est réduite automatiquement par le professionnel lors de son devis. Nous vous recommandons donc de bien vérifier que l'artisan l'a pris en compte sur le document, avant de signer.

Aides locales

Pour terminer ce panorama des aides financières en 2022, sachez que des structures proposent des solutions à l'échelle locale, cumulables avec les dispositifs nationaux. La meilleure façon d'en savoir plus est de contacter directement votre ville ou l’ADIL (Agence Départementale pour l'Information sur le Logement).

Votre département ou région peuvent aussi mettre à disposition des subventions pour rénover, ou une exonération de taxe foncière. Sans oublier les associations, qui grand nombre d’entre elles, luttent contre la précarité énergétique en distribuant des financements.

Crédit photo : Unsplash

Vous souhaitez confier votre vente immobilière ?

Notre équipe est à votre disposition !

À lire également